Comparatif système traditionnelle / ossature bois en panneaux préfabriqués.

 

 Système constructif
 TRADITIONNEL
 PRÉFABRIQUÉ BOIS
 Délais du chantier
 6 à 10 mois
 4 à 6 mois
 Production des matériaux
 Dégagement important de CO2
 à la cuissons
 Très peu de CO2
 Bilan carbone
 Elevé
 Faible (juste transport)
 Qualité de l’air intérieur
 Moyen
 (humidité et dégagement
 du possible du polyuréthane)
 Très bon
 (matériaux naturels
 et sans dégagements toxiques)
 Persprirence
(respiration naturelle des murs)
Non
 Oui
 U murs
 0,23 W/m²K
0,15 à 0,19 W/m²K
 Prix global
 1200€/m² HTVA
 1300€/m² HTVA
 Préconiser dans quel cas ?
 – Terrain de bonne qualité
 – Rehausse d’un bâtiment récent
 – Tous types de terrains (y compris terrains
sablonneux et zones sismiques sans
surcoûts)

 – Rehausse (poids de la rehausse réduite)
 – Extension / annexe (rapidité de
construction et faibles nuisances pendant
le chantier)
 Participe à la pénurie de sable
 Oui
 Non
 Sismique, résistance au tremblement de terre
 Moyenne
 Très bonne réaction sismique (panneaux pouvant se déformer et absorber les chocs naturellement)
 Recyclage
 Faible (réutilisation en agrégat de béton)
 Moyenne (réutilisation des bois comme bois de travail ou bois de chauffe, pellet…)
 Porte-à-faux, dalle débordante
Intégration difficile des porte-à-faux au tant au niveau structurel (poids) qu’énergétique (pont thermique)
 Système bois préconisé pour les bâtiments complexe : poids léger et isolation dans le panneaux (pas de ponts thermique).
Rapport au BIM et machine numérique (CNC)
Utilisation quasiment inexistante et complexe sur les petit projet.
La fabrication numérique permet de concevoir des bâtiments même complexes faciles et rapides à monter sur chantier. Utilisation régulière du BIM et erreurs sur chantier réduite au minimum.